Auteur :
Église catholique de Nîmes
nimes-catholique.fr
Paru dans :
Lien fraternel de mars 2019 (n° 95/3)
Rubrique :
Aucune
Mots-clés :
 

1) Pour que la communication soit bonne, ne compose pas à l’aveuglette, prends soin de faire le bon code.

2) Une conversation téléphonique avec Dieu n’est pas un monologue, ne parle pas sans arrêt mais écoute celui qui te parle au bout du fil.

3) Si la communication est interrompue, vérifie si ce n’est pas toi qui as coupé le contact.

4) Ne prends pas l’habitude d’appeler Dieu uniquement en cas d’urgence.

5) Ne téléphone pas seulement à Dieu aux heures de tarif réduit, c’est-à-dire en fin de semaine ; un court appel journalier devrait être possible.

6) N’oublie pas de rappeler Dieu qui te laisse sans cesse des messages sur ton répondeur.

NB : Si, malgré l’observation de ces règles, la communication s’avère difficile, adresse-toi à l’Esprit-Saint, il rétablira la communication !

Ce vieux démon

Point de vue
Jean-Marc Bellefleur